Accueil
  Dimanche 22 Octobre
La ville de Saint Léonard de Noblat se distingue pour posséder des monuments prestigieux, des sites classés qui témoignent d’un riche passé historique et artistique ; elle mériterait d’être connue sur un autre plan administratif et économique celui là. Elle dispose en effet avec sa Régie Municipale Electrique d’une structure originale et unique en Haute-Vienne, qui lui permet de gérer sous sa propre responsabilité et avec ses moyens propres une partie du réseau électrique de la commune et de produire une partie de sa consommation d’énergie.
                              La vocation électrique de Saint Léonard date de la fin du siècle dernier. A une époque où la plupart des villes étaient dans l’expectative pour déterminer qu’elle énergie serait employée pour l’éclairage public et les besoins des particuliers, Saint Léonard optait très tôt pour l’électricité puisque dés 1898 la commune aménageait un moulin existant sur la Vienne à  beaufort et construisait les premiers réseaux de distribution. En 1908 la ville tentait une expérience de concession et louait pour une durée de 30 ans  les ouvrages de production et de distribution à une société privée. Vers les années 1930  les installations faute d’investissement et d’entretien, se trouvaient dans un tel état de délabrement qu’elles ne répondaient plus aux demandes des usagers. Les conseils municipaux réclamaient aux exploitants successifs des améliorations, mais se heurtaient à leurs prétentions financières .Ces exigences s’expliquaient par l’absence totale de concurrence entre les distributeurs qui avaient réalisé des ententes professionnelles. Certains anciens habitants de Saint Léonard  se rappellent peut-être les manifestations de mauvaise humeur du concessionnaire qui coupait l’électricité de 0h à 5h sans raison technique, mais dans le but de faire pression sur la municipalité et d’obtenir des avantages nouveaux.
 
 Face à une telle situation, le conseil municipal décidait de reprendre l’exploitation en régie directe à la date d’expiration de la concession. Après diverses péripéties juridico-administratives dues aux manœuvres du dernier concessionnaire » Les Secteurs Electrique de Province »pour faire échouer la reprise de la régie, l’autorisation d’exploitation était acquise au 30 juin 1938. Le 1er Juillet 1938 à 0h le Maire de l’époque Louis Valadas, entouré de son conseil municipal au grand complet prenait officiellement possession des installations de Beaufort et des réseaux de distribution.
                             Si les problèmes administratifs étaient résolus, les problèmes techniques restaient entiers : la Régie Municipale Electrique devait améliorer au plus vite les installations vétustes, inadaptées et dangereuses, héritées de l’ancienne gestion. Cette tache bientôt perturbée par la guerre 39-45 et les restrictions qui la suivirent, sera menée à bien vers 1950 et poursuivie jusqu’à nos jours par l’installation d’une nouvelle turbine, d’importantes réparations de la retenue d’eau de Beaufort, et des améliorations constantes du réseau de distribution.
          La ville de Saint Léonard de Noblat se distingue pour posséder des monuments prestigieux, des sites classés qui témoignent d’un riche passé historique et artistique ; elle mériterait d’être connue sur un autre plan administratif et économique celui là. Elle dispose en effet avec sa Régie Municipale Electrique d’une structure originale et unique en Haute-Vienne,...
En savoir plus...
Plan du siteMentions légalesContacte-media-controlEspace client
Chemin du Panaud - 87400 SAINT LEONARD DE NOBLAT - 05 55 56 00 19